Page d'accueil RvisoPage d'accueil Rviso

Le redoublement

1) Dans quel cas est-il pertinent de faire redoubler un élève ?

Avant de prendre la décision de faire redoubler un élève, il faut bien réfléchir au bien fondé de cette décision. Plusieurs éléments doivent être pris en compte pour déterminer la pertinence (ou non) d'un redoublement :

a) Le redoublement doit avoir un intérêt pédagogique :

cela signifie que l'élève doit en tirer potentiellement un bénéfice. Le redoublement ne peut réussir qu'à condition d'être bien accepté par l'élève et sa famille. Si l'élève redoublant ne fournit pas les efforts nécessaires pour progresser, son redoublement n'aura aucun intérêt pédagogique. Ce sera alors une année scolaire de perdue !

b) Certaines classes sont propices au redoublement, d'autres non :

- A l'école primaire par exemple, il n'est pas envisageable de quitter le CP si la lecture n'est pas acquise en fin d'année scolaire. Le CM1 est également une classe statistiquement beaucoup redoublée en primaire, car le programme de CM1 est lourd et dense, et exige de la part des élèves l'acquisition de notions fondamentales (comme la division à plusieurs chiffres en colonnes par exemple).

- Au collège, c'est la classe de 4ème qui est la plus souvent redoublée. Cela s'explique notamment par le fait que ce soit la classe juste avant l'année du Brevet des Collèges. Les notions qui y sont abordées sont fondamentales (en mathématiques par exemple, citons les célèbres chapitres de Pythagore et de Thalès).

- En lycée, c'est bien évidemment en classe de Seconde que les élèves rencontrent le plus de difficultés et se retrouvent en situation de redoubler. La Seconde est en effet une classe d'orientation. Un élève qui n'aurait pas de bonnes notes en mathématiques, mais qui voudrait absolument intégrer une série S, serait par exemple contraint de redoubler sa Seconde pour tenter d'obtenir une meilleure moyenne en maths l'année suivante.

c) Un redoublement bien accepté a plus de chances de réussir :

Combien de fois voit-on malheureusement des familles entrer en situation de conflit direct avec l'établissement scolaire qui propose un redoublement, sur la base d'arguments pédagogiques pourtant légitimes ! Les parents ont du mal à accepter un redoublement, qu'ils vivent le plus souvent comme leur échec personnel, au-delà de celui de leur enfant. L'élève se trouve alors pris en étau entre ses parents et l'équipe pédagogique qui a signifié le redoublement. Cette situation de conflit n'aide pas l'élève à prendre conscience de la réalité de ses difficultés. Son échec est nié, voire occulté. Il va de soi que ce n'est pas la bonne attitude. Il faut faire confiance à l'équipe pédagogique de l'établissement au sein duquel est scolarisé l'élève. Cette équipe est composée de professionnels raisonnables. N'oubliez pas que le redoublement a pour vocation d'aider votre enfant, et qu'un redoublement bien compris, bien digéré, est un redoublement efficace.

2) Peut-on s'opposer au redoublement ?

Dans certains cas, la famille peut s'opposer au redoublement de l'élève et faire appel. La famille conteste alors le redoublement si elle estime qu'il n'est pas utile d'un point de vue pédagogique ou psychologique pour l'enfant. Voici ce qu'il faut retenir :

- En fin de 6ème, 4ème, 3ème et Seconde, la famille peut faire appel de la décision du conseil de classe.

- En fin de 5ème et de 1ère, le redoublement ne peut être décidé par le conseil de classe qu'avec l'accord explicite de la famille. Sans cet accord, le redoublement n'est pas possible.

Comment se déroule la procédure d'appel ? La famille doit rédiger un courrier adressé au chef d'établissement dans lequel elle expose les motifs pour lesquels elle conteste le redoublement. En fonction des éléments de ce courrier, du dossier scolaire, de l'avis des professeurs, le chef d'établissement rendra une décision.

3) Qui décide du redoublement et selon quelles modalités ?

En primaire, c'est le conseil des maîtres qui vote le redoublement d'un élève. Autrement dit, l'enseignant de votre enfant en classe ne décide pas seul de le faire redoubler. Il consulte l'avis de ses collègues des autres classes de l'école primaire. La décision de redoublement est donc collégiale. Elle est visée par le directeur de l'école primaire.

En collège ou en lycée, c'est le conseil de classe (composé des professeurs et du chef d'établissement) qui vote le redoublement de l'élève. Là encore, la décision est collégiale.

4) Peut-on faire appel du redoublement dans un établissement privé hors contrat ?

Il existe deux types d'établissements scolaires privés en France : Les établissements privés sous contrat et hors contrat. Dans un établissement privé sous contrat, les règles sont globalement les mêmes que dans un établissement public. En revanche, dans un établissement hors contrat, le projet d'établissement est libre. Les règles concernant les procédures d'appel contre le redoublement ne s'appliquent pas forcément. Il donc parfois impossible de contester le redoublement dans un établissement privé hors contrat. Par ailleurs, le chef d'établissement peut préciser à la famille que si elle n'accepte pas la décision de redoublement, l'élève ne sera pas conservé dans les effectifs de l'établissement l'année scolaire suivante.

5) Réforme de l'Education Nationale et suppression du redoublement

Régulièrement les médias nous abreuvent de projets de réformes de l'Education Nationale concernant notamment la suppression du redoublement. La valse des ministres de l'Education ne rend pas aisée la réflexion dans ce domaine, qui nécessite de la constance et la prise en compte des difficultés réelles des élèves. Quoi qu'il en soit, il y a fort à parier qu'en cas de réforme supprimant le redoublement, les meilleurs établissements (privés ou publics) continueront à sélectionner les élèves d'une façon ou d'une autre. Cela est compréhensible et nécessaire pour maintenir un niveau d'excellence qui doit perdurer dans certains établissements. On peut alors envisager que les élèves qui ne seraient pas au niveau seraient exclus du collège ou du lycée (faute de se voir proposer un redoublement).




Le redoublement



Cours de soutien scolaire en mathématiques sur internet pour les élèves du collège et du lycée, proposant des fiches de cours, des exercices de maths corrigés, et des vidéos.
L'intégralité du contenu pédagogique conçu par notre équipe de professeurs est conforme aux annales du brevet des collèges et aux sujets corrigés du bac général (S, ES et STG).
Site de soutien scolaire en ligne pour les classes de 6ème , 5ème , 4ème , 3ème , seconde, première S, première ES, première STG, terminale S, terminale ES, et terminale STG.
Les cours de maths en vidéos ou les exercices sont susceptibles de faire l’objet d’un accès gratuit dans le cadre de la démonstration gratuite proposée par le site Réviseo.
Recherches fréquemment associées : math , mathématique , mathematiques, réviseo , réviséo, révizeo , revizeo

Progresser en maths | Maths au collège | Maths au lycée | Mathématiques à l'école primaire | Exercices de maths | Maths au bac | Maths au brevet Mathématiques sur Internet | Soutien scolaire en Mathématiques | Cours de Maths | L'histoire des Mathématiques | Vie scolaire | Lutter contre l'échec scolaire
Accueil | Qui sommes nous ? | Conditions générales de vente | Contact | Démo | Mentions légales | F.A.Q.
Copyright © Groupe Réviseo 2018 tous droits réservés